MERCI pour ce cri du cœur adressé à tout le personnel de la santé

En rejetant par 76% et 77% des voix les modifications de lois portées par la droite neuchâteloise, Parti libéral-radical en tête, les Neuchâtelois-e-s ont réaffirmé leur plein et entier soutien au dialogue social. Le Parti socialiste neuchâtelois se réjouit de ce cri du cœur adressé aux travailleuses et travailleurs de la santé. N’en déplaise à certains acteurs privés : « NON, la santé n’est pas un marché comme les autres ! »

Le PSN salue le travail de toutes les associations, syndicats, partis politiques et particuliers qui se sont engagés derrière le double NON. Le PSN remercie toutes celles et tous ceux qui se sont engagé-e-s dans une campagne où la solidarité a primé sur l’individualisme, où les efforts quotidiens des militants mais aussi de personnes souvent peu habituées aux campagnes politiques ont permis de convaincre par le dialogue.

De son côté, la campagne des partisans du double OUI a atteint des sommets d’hypocrisie. Ainsi, deux partis représentés au Grand Conseil et majoritaires sous la Coupole fédérale n’ont pas hésité à mentir à la population en liant hausse des primes d’assurance maladie et CCT Santé 21. Une attitude des plus choquantes, d’autant plus que ce sont ces mêmes partis qui déterminent avec leurs alliés les règles du jeu en matière de santé dans notre pays.

Quant aux liens existants entre divers élus et un important acteur de la santé ‒ des liens déjà dénoncés par le PSN et mis en lumière par la presse ‒, ils soulignent, pour le PSN, l’importance d’agir en matière de transparence du financement des partis politiques. Le PSN continuera à œuvrer en ce sens mais appelle d’ores et déjà les Neuchâtelois-e-s à signer et faire signer l’initiative pour un Parlement indépendant des caisses-maladie.

Un cri du coeur adressé à tout le personnel de la santé

En rejetant par 76% et 77% des voix les modifications de lois portées par la droite neuchâteloise, Parti libéral-radical en tête, les Neuchâtelois-e-s ont réaffirmé leur...

2XNON à la dégradation du système de santé

Ne jouons pas avec la qualité des soins et de la prise en charge   Offrir des conditions de travail correctes, c’est pouvoir compter sur un personnel qui travaille...

2XNON à la destruction de la CCT Santé 21

Le 27 mars dernier, peu avant les élections cantonales, la droite du Grand Conseil, alors majoritaire, a décidé de modifier les lois faisant référence à la CCT Santé 21 pour...