OUI au Report de l'harmonisation de l'impôt des frontaliers

Solidaires aussi par mauvais temps

La solidarité entre communes prend tout son sens en période de crise. Accepter le report de la bascule de l’impôt des frontaliers, ce n’est pas refuser le partage, mais bien s’abstenir d’empirer un creux conjoncturel. L’oublier, c’est mettre en péril l’avenir de tout un canton. 

Solidaires un jour…
L’harmonisation de la répartition de l’impôt des frontaliers est nécessaire. Elle pourra d’ailleurs se faire une fois l’épineuse question de la péréquation des charges entre communes réglée. Une solution globale est préférable à un périlleux saucissonnage.
 
Solidaires et responsables
La cohésion est un bien précieux sur lequel il convient de veiller. En fragiliser le socle en attisant les tensions régionales à des fins politiques, c’est manquer de respect à l’ensemble des Neuchâtelois-e-s

Oui au report, dans la solidarité, pour l’équilibre

Notre région crée les richesses du pays, grâce à ses produits d’exportation, mais sa situation financière est difficile, car une bonne partie de ces richesses et des revenus...